COMMUNIQUÉ DE PRESSE - CONTRATS AIDÉS

Premier réseau d’aide alimentaire en France, les Banques Alimentaires luttent au quotidien contre la précarité et le gaspillage alimentaires depuis plus de 30 ans. En 2016, les Banques Alimentaires ont ainsi récolté gratuitement 106.000 tonnes de denrées pour redistribuer plus de 212 millions de repas à 2 millions de personnes en France, soit à un bénéficiaire de l’aide alimentaire sur deux.
Cet exploit quotidien est rendu possible grâce aux équipes des Banques Alimentaires, composées de  6070 bénévoles et de 497 salariés, dont 256 en contrat aidé, soit plus de 50% de nos salariés.
Les Banques Alimentaires jouent ainsi un rôle actif pour lutter contre l’exclusion sociale et favoriser la réinsertion par l’emploi.

A l’échelle de la seule Banque Alimentaire de Rennes : 80 bénévoles se relaient pour assurer la collecte et la redistribution de 1 100 tonnes de denrées, soit l’équivalent de 2 millions de repas. Ils accordent  environ 2 demi-journées de leur temps à l’aide alimentaire. Ils sont aidés par 4 personnes bénéficiant d’un contrat aidé présents de façon permanente L’expérience des années passées montre qu’à l’issue de leur contrat à la Banque Alimentaire, ils ont des facilités pour retrouver un emploi et ont beaucoup gagné en employabilité.
Ces personnes accomplissent toutes sortes de missions indispensables au fonctionnement quotidien d’un service d’intérêt général, quasiment de service public, relatif à l’aide alimentaire aux plus démunis: accueil téléphonique et secrétariat, chauffeur ou préparateur de commandes.

Si le réseau des Banques Alimentaires n’a pas vocation à se prononcer sur une mesure de gouvernement, nous souhaitons alerter tous les décideurs sur les conséquences immédiates de la suppression de ces contrats. D’une part, ce sont des salariés des Banques Alimentaires, qui vont se retrouver sans activité à nouveau. D’autre part, ce sont des ressources humaines permanentes en moins pour l’accomplissement continu de nos missions quotidiennes, confrontées à une augmentation constante du nombre de bénéficiaires.

La suppression de ces contrats est brutale et ne permet pas de pallier la disparition de ces emplois, compte tenu de la nature de nos ressources financières. Aussi, nous souhaiterions que l’Etat mette rapidement en place des mesures particulières afin d’assurer la continuité de nos missions.


Emmanuel de LONGEAUX
Président

 

Actualités

DON DE POMMES LOCALES : UNE CHAINE DE SOLIDARITÉ AVEC L’ESAT DE VITRÉ

Lors de la semaine du développement durable (première semaine de juin), Nicolas David, arboriculteur à Nouvoitou a donné 4,2 tonnes de pommes à l’ESAT de Vitré. Les travailleurs en situation de handicap ont trié et reconditionné les pommes qui seront distribuées aux associations d’aide alimentaire.

Le tri et le reconditionnement des pommes a eu lieu à l’ESAT de Vitré le jeudi 1er juin et les 2 jeudis suivants. Une fois mis en cageots, les pommes sont données à trois associations d’aide alimentaire : La Banque Alimentaire, les Restos du Cœur et la Croix Rouge. Les objectifs de cette opération sont de valoriser les invendus agricoles, de lutter contre le gaspillage alimentaire, de développer une activité porteuse de sens pour les personnes en situation de handicap et de faire bénéficier les plus démunis de produits alimentaires locaux. C’est également une grande aide aux bénévoles des associations d’aide alimentaire qui se voient le travail facilité au quotidien.

Cette opération fait suite à l’expérimentation de tri et de reconditionnement de 10 tonnes de pommes locales réalisée de février à juin 2016 avec le soutien du Conseil départemental d’Ille-et-Vilaine. 

Cette année, grâce au soutien de la Fondation Crédit agricole d’Ille-et-Vilaine, dans le cadre de son appel à projets « Accompagner et soutenir des projets sociaux et solidaire », l’opération peut se poursuivre.

Agenda

Mardi 19 septembre : Réunion des bénévoles et repas Rue Allory à partir de 11h00.

Jeudi 21 septembre : Réunion des Coordinateurs de Collecte "Métropole", Grange du Logis à partir de 14h00.

Vendredi 22 septembre : Réunion des Coordinateurs de Collecte "Extérieur",  Rue Allory à partir de 10h30.

Vendredi 29 septembre : Formation TASA, Rue Allory de 8h45 à 17h00.

Jeudi 12 et Vendredi 13 octobre : Formation à l'écoute, Rue Allory de 9h30 à 17h00.

Mardi 24 octobre : Réunion Partenaire, Grange du Logis à partir de 14h00.

Vendredi 24 et Samedi 25 novembre : GRANDE COLLECTE NATIONALE.

Vendredi 8 décembre : Formation TASA, Rue Allory de 8h45 à 17h00.